Coupe d’Afrique des Nations 2012

By 15 février 2012 Articles No Comments

J’ai passé un mois à Bata, seconde ville de Guinée Equatoriale, pour couvrir la CAN 2012 avec Orange Sport TV. Une belle expérience, et surtout un gros coup de coeur : la Zambie et son phénomène de coach, le français Hervé Renard.

can

Arrivé sur la pointe des pieds en début de compétition, la Zambie est loin de faire partie des équipes favorites. Son coach est peu sollicité par la presse internationale. Au hasard des rencontres et du métier, nous avons eu l’occasion de nous entretenir à plusieurs reprises tout au long de ces semaines de compétition à Bata. En « in » comme en « off », j’ai pu échanger avec ce coach atypique.

Cheveux blond, sourire carnassier, une gueule d’ancien chanteur de boys band d’un certain côté… Un métier qui ne surprendrai presque pas pour un homme dont le parcours fut bien chaotique. Jeune, Hervé Renard a rêvé de devenir un joueur de football professionnel, il faut dire que débuter au centre de formation de Cannes aux côtés d’un certain Zinedine Zidane, cela donne des idées. Mais le chemin qui le mènera vers le football professionnel sera bien plus sinueux : il a tenté des aventures loin du foot, il a voyagé en France, en Europe, puis en Chine et au Ghana où il rencontra son mentor Claude Leroy (pour ceux qui ne connaissent pas Claude Leroy, il s’agit d’un coach français qui est devenu l’un des plus renommé coach de sélections nationales africaines).

Mon contrat avec Orange Sport TV s’est terminé quelques jours avant la finale de la CAN. Je n’ai pu assister au sacre de la Zambie… C’est bien dommage, des confrères m’ont dit qu’Hervé Renard voulait m’offrir son maillot de coach avant de partir !

En tout cas, ce fut un réel plaisir de suivre cette équipe dans sa montée en puissance tout au long de la compétition, d’observer un groupe grandir, s’affirmer, et devenir au fur et à mesure le centre d’intérêt de la compétition.